Quel type d’hébergement choisir pour son e-commerce ?

Les personnes créant des commerces en ligne ont la plupart du temps les qualités suivantes : ils ont de bonnes idées, ils connaissent leur business, ils ont des capacités de management et de gestion. En revanche, ils n’ont pas forcément les compétences nécessaires ou très pointues en informatique par exemple.

Seulement, un commerce en ligne, comme son nom l’indique, destiné à être géré via une architecture technique spécifique. Il est donc essentiel pour l’entrepreneur d’être au courant des enjeux techniques liés à l’hébergement en ligne et l’infogérance de la plateforme pour prendre les bonnes décisions.

Choisir la technologie

Comme pour toutes les technologies, plusieurs solutions d’hébergement en ligne existent, de la simple à la plus complexe.

L’hébergement mutualisé

Il est parfaitement adapté aux sites de faible trafic. Il a pour particularité d’héberger un site web sur un serveur hébergeant déjà les sites d’autres clients. Une problématique survient alors : la perte de performances. Puisque si un seul des sites hébergés sur le même serveur que le vôtre est trop demandant en ressource, cela aura un impact directement pénalisant sur votre site web.

L’hébergement dédié

Ce type d’hébergement consiste en revanche à avoir à disposition de son propre serveur. Ses ressources vous seront alors en totalité consacrées. Cette solution présente aussi une problématique : elle requiert des connaissances en administration de serveur, elle est bien sûr plus chère. Mais elle aura l’avantage de pouvoir gérer des trafics moyens ou élevés sans problèmes.

L’hébergement privé virtuel (VPS)

Cette solution est classée comme intermédiaire, car elle consiste à créer une série de serveurs virtuels sur un même serveur réel, grâce à la technologie de virtualisation. Ainsi, ces serveurs virtuels ont les mêmes caractéristiques que des serveurs dédiés, ils seront donc adaptés à des volumes de trafic moyens ou élevés. Mais en plus, ils ont l’avantage de pouvoir bénéficier de leur propre système d’exploitation, de services et de configurations particulières, de redémarrages individuels, ce qui permet une gestion bien plus souple. Ils sont flexibles et évolutifs, et sont désormais privilégiés pour des solutions à la fois économiques et performantes.

Attention toutefois, car aucune de ces solutions ne proposera la traduction de votre e-commerce, il conviendra donc de s’en charger ou de s’en remettre à un site de traduction fiable, qui vous remettra la traduction de votre site que vous n’aurez plus qu’à intégrer sur votre plateforme d’hébergement.

Choisir les services associés

Comme précisé plus tôt, les entrepreneurs en e-commerce n’ont pas toujours dans leur écosystème un collaborateur spécialisé dans les administrations serveur. Après avoir distingué les différentes technologies disponibles pour l’hébergement d’e-commerce, il faut songer ensuite aux services qui y sont associés. En effet, il faut aussi penser à la gestion de l’hébergement, aussi appelée infogérance.

Pour être performant de manière la plus stable possible, il faut que vous vous assuriez de disposer d’un site fonctionnel et disponible sans la moindre interruption de service, permettant de pouvoir rapidement remettre en ligne le site dans le cas d’un dysfonctionnement technique, ou encore être certain d’avoir à disposition des sauvegardes exploitables en cas de pertes de données, etc. Il est donc absolument nécessaire de disposer des compétences requises ou alors de sous-traiter ces services sous la forme d’une prestation d’infogérance.